Quand une correspondante ABP fait la maligne et tombe dans le panneau.

[nggallery id=3]

Beaucoup d’encre aura coulé pour un simple panneau en breton… Pour rappel des faits, l’édition du jeudi 18 novembre 2010 du Journal du Pays Basque affichait en Une la photographie d’un panneau de la gare Montparnasse (voir l’article).  Ce panneau proposait dans sa signalétique multilingue du breton et du basque. C’est alors qu’un retraité de la RATP, Jean-Marie.C, a accusé le photographe d’avoir fait un photomontage. Devant de telles accusations, nous étions allés mener l’enquête pour l’émission Tri Zeod de Radio Bro  et avions trouvé ce panneau, nous avions alors diffusé plusieurs photos, et avions donné sur Internet et à la Radio des indications précise pour trouver ce panneau.

L’histoire aurait pu en rester là, et nous n’aurions pas rajouté une couche sur ce sujet qui bien qu’insolite, ne mérite pas non plus d’occulter le fait qu’en Bretagne nous attendons toujours ce bilinguisme. Mais voilà, une correspondante ABP (Agence Bretagne Presse) du pays nantais, Maryvonne Cadiou, est tombée dans le panneau de ce retraité de la RATP, et nous a accusé au choix : ou bien d’avoir réalisé plusieurs photomontages, ou bien d’avoir fabriqué nous même le panneau (un panneau en métal rien que ça), voir l’article sur ABP.

Il ne nous viendrait pas à l’esprit d’écrire une enquête en pays nantais sans y mettre les pieds et sans vérifier les dires d’un unique témoin. C’est pourtant ce qu’a fait Madame Cadiou avec son « Enquete de ABP: Paris ». Nous ne pouvions donc accepter que notre honnêteté soit ainsi attaqué et insultée, aussi nous avons décidé de clore ce sujet une bonne fois pour toute.

Nous sommes retournés lundi 29 novembre à la gare Montparnasse, pour vérifier si le panneau était toujours présent, et c’est bien le cas. Le panneau sous-titré en breton et en basque, est donc toujours visible à l’entrée/sortie numéro 4 (Tour Montparnasse) de la gare parisienne. Nous avons également pris plusieurs photos supplémentaires afin de prouver nos dires, et nous avons sollicité la communauté bretonne de Paris qui nous a témoigné de son soutien et nous l’en remercions, voici deux des premières réactions de soutien que nous avons reçues :

« J’ai été surprise d’apprendre que vous aviez été accusés (Tri Zeod) de photomontage pour ce panneau situé à la gare Montparnasse ! Je le vois très régulièrement, car je prends la ligne 4 assez souvent à Montparnasse. J’espère que ces accusations infondées cesseront rapidement ! » (Marie Le Yannou, Responsable d’accueil et coordinatrice de la Mission Bretonne)

« Je les ai vus. Je les ai touchés samedi. C’est du vrai de vrai, aucun doute possible. Et en plus, ils n’avaient pas l’air neufs. Les accusations de montage sont graves et malhonnêtes. J’invite tout le monde à aller vérifier par soi-même sur place… avant que la SNCF ne les fasse retirer. » (Charl a sant Per, Auditeur de Radio Bro)

Scrogneugneu je témoigne également, c’est un comble ! Bien sur que ce panneau existe, je passe devant tous les jours ! (Isabelle Boudet, Artiste bretonne et coordinatrice de la Mission Bretonne)

Si Madame Maryvonne Cadiou et Monsieur Jean-Marie.C le souhaitent, nous proposons de faire des circuits touristiques en gare de Montparnasse pour leur montrer ce panneau en langue bretonne, sinon ils peuvent également réécouter notre émission en streaming. Madame Cadiou aura ainsi toutes les indications pour prendre par elle-même une photo prouvant l’existence de ce panneau, et nous ne doutons pas qu’elle nous présentera alors ses excuses pour les accusations lancées à notre encontre.

-> L’Agence Bretagne Presse a finalement posté le 01/12 un erratum et a présenté ses excuses à Radio Bro

« ABP adresses ses excuses à ses lecteurs et aux médias, Radio Pays/Radio Bro et le Journal du Pays Basque, injustement mis en cause par l’un de nos correspondants » (dépêche ABP)

16 réactions sur “Quand une correspondante ABP fait la maligne et tombe dans le panneau.”

  • Jean Claude Bzh dit :

    Incroyable ces accusation de l’ABP !!!

    Je vous soutiens les gars, les Bretons de Paris vont pas se laisser insulter par les pseudos journalistes ABP du pays nantais !!

  • CelticGlazik dit :

    Tout ce ramdam pour un panneau ?

  • Et oui, cela nous semble aussi disproportionné d’en arriver là pour un simple panneau, mais nous ne pouvions subir de telles accusations sans répondre.

    En tout la notre conclusion reste la même, on aurait préféré que les panneaux bilingues fleurissent en Bretagne !

  • BretonDu78 dit :

    Breton de Sartrouville, je vous soutiens totalement sur cette affaire. Je vais souvent à Montparnasse pour rentrer au pays, et j’ai bien vu ce panneau jeudi dernier suite à votre article sur l’ABP.

    ce que fait l’ABP sur ce coup est minable…

  • Ewen dit :

    Les méchants diront qu’il n’y a jamais de fumée sans feu, et les imbéciles ne voudront rien entendre. Et parfois on peut être à la fois bête et méchant…

    J’ai vu ce panneau de mes yeux, hallucine que l’ABP ai porté de telle accusations sans allé vérifier sur place ni sans même vous contacter pour en savoir plus. JE croyais l’ABP plus sérieuse.

  • Annaig dit :

    Je vois que des gens de la Mission Bretonne ont déjà confirmé que ce panneau existait.

    J’ajoute une autre confirmation, vous avez tous mon soutient vis à vis de ces accusations injustes, j’espère que l’ABP s’en excusera.

    Je vous payerai un coup à la Mission Bretonne pour vous remercier d’avoir enquêté sur ce panneau 😉

  • Merci Annaig, on se voit à la Mission.

  • Kerrain dit :

    Cela dit, Même si Maryvonne Cadiou a commis cette erreur, elle ne doit pas être vilipendée. Elle accomplit un travail remarquable et s’avère être une excellente bretonne qui mérite notre respect. Il suffit de lire ces interventions sur ABP face à certains désinformateurs patentés, pour lui reconnaître courage et lucidité

  • Monsieur Kerrain, ce n’est pas l’erreur journalistique que nous déplorons ici, c’est :
    – Les accusations mensongères et insultes (montage photo, ou fabrication du panneau par nous même)
    – Le parti pris de cette journaliste qui n’a absolument pas été neutre.
    – Le manque total de communication de l’ABP à notre encontre (aucun appel avant l’article, aucun après notre droit de réponse, et notre droit de réponse censuré)
    – L’absence totale d’excuse, face à de telles accusations, le minimum aurait été de s’excuser auprès de nous, mais non aucune réponse.

    Donc si, Maryvonne Cadiou doit être dénoncée, car ses pratiques plus que douteuses sont irresponsables et peuvent gravement porter préjudice aux gens attaqués. Imaginez que vous être photographe officiel d’agence de presse, et une journaliste vous accuse de montage photo, vous immaginez l’impact de telles accusations sur votre carrière ?! C’est ce qu’elle a fait.

  • Christian dit :

    L’ABP c’est l’info à la soviétique.
    Ils ont supprimé votre communiqué pour que personne ne le voit, et conscient de leur connerie ont également effacé celui de la « journaliste » Maryvonne Cadiou.

    Comme ça, ni vu ni connu… ni pris en flagrant délit de betise. Facile hein ! C’est vraiment digne des manipulations Stalinienne ou l’on effaçait les personnages des photos pour coller à la vérité du moment.
    Ceci n’est pas du journalisme. Jamais plus je ne filerai un rond pour ce site internet qui manipule. Car j’imagine que s’ils l’ont fait une fois, cela a déjà du se produire par ailleurs.
    Autant lire Ouest Torch…

    Nag ur vezh gant Rener al lec’hienn-man.

  • Kerrain dit :

    Je mesure un peu mieux à quel point vous avez été blessés par les allégations de Maryvonne Cadiou. Incontestablement, elle aurait dû vous présenter ses excuses. Mais j’essaie de comprendre pourquoi elle a parlé de photo montage. Quand on vit en Bretagne et que l’on mesure quelle combativité il faut déployer pour obtenir la reconnaissance minimale de notre identité, l’existence d’un tel panneau paraît d’emblée peu crédible. Pourquoi cela ? Tout simplement parce que les responsables de ces institutions RATP, SNCF, PTT etc ratifient pleinement le « système idéologique français. Non seulement ils sont résolument pour la centralisation politique mais encore ils optent pour l’assimilation radicale des ethnies différentes et donc pour l’éradication de ces diverses cultures. D’où l’erreur et la faute commises par notre journaliste. Paradoxalement, une trop grande connaissance de la politique de l’Etat et des structures qui en dépendent peut conduire à de telles aberrations !
    Je tiens toutefois à préciser que généralement ses articles sont bien pensés et ses réflexions très pertinentes. Je vous renvoie, par exemple, à l’article « Vent de Bretagne  » et à ses réponses aux propos d’un certain Patrick Chevin -un personnage probablement plus proche de l’Observatoire du communautarisme que de la Cause Bretonne- pour reconnaître la sincérité de ses convictions bretonnes et la vigueur de sa pensée. Je suis obligé de tenir compte de tout cela pour porter un jugement sur la personne.
    Je reconnais en revanche que la pratique du directeur du site n’est pas exempte d’ambiguïté. J’ai dû subir sa censure à plusieurs reprises, à tel point qu’il est rare que j’intervienne sur ce site. Sans lui dénier toutefois une réelle utilité. Lorsque des informations essentielles ne sont pas fournies par les grands médias, on est souvent obligé de se rabattre sur ce site, avec ses imperfections et ses obscurités.

  • Bien sûr qu’un tel panneau paraît peu crédible de prime abord, mais c’est justement pour cela que nous sommes allés enquêter afin de fournir d’autres photos, et surtout de donner son emplacement précis. Le problème ici c’est qu’un média breton ne fasse aucune confiance en un autre média breton, et se permettre de l’accuser sans même l’appeler.

    Mais bon, l’ABP vient de présenter ses excuses, l’affaire est close donc inutile de polémiquer plus longuement là dessus, les ennemis de la Bretagne qui souhaiteraient voir nos deux médias respectifs disparaître devront attendre encore un peu.
    http://agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=20725

  • Paul Fañch dit :

    Mad tre ! l’ABP s’est excusé…

  • BretonDu78 dit :

    Bonne nouvelle, même si je rejoins Christian, les méthodes expéditrices de l’ABP sur la dépêche en question et sur votre droit de réponse laisse songeur…

  • Nana Brit dit :

    Sacrebleu, tout ce temps pour reconnaître leur erreur, mieux vaut tard que jamais comme dis le proverbe 🙂

  • Christian dit :

    @ Kerrain.

    Oui, niveau censure l’ABP est pas mal non plus !
    J’ai pu également y gouter.. Ce qui a contribué également à mon dégout du site.
    Mr Argouarch ne laisse pas la place à la critique ou sinon gare aux ciseaux.
    Par contre les commentaires réactionnaires frolant le racisme, on en trouve régulièrement.
    Ce qui me laisse imaginer également la position idéologique du site.
    Pourquoi faire un site participatif si l’on refuse les commentaires qui ne nous plaisent pas ? Cela n’a aucun sens.
    Berf. Je viens également de lire les excuses…
    C’est bien. Enfin une bonne initiative 🙂

  • Laisser une réponse:

    Nom (obligatoire):
    Mail (ne sera pas publié) (obligatoire):
    Site Internet:
    Commentaire (obligatoire):
    XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>